Perte de poids : 6 régimes rapides à éviter absolument

On rêve tous d’un régime rapide pour perdre du poids.

« Perdez 5 kilos en une semaine », « – 3 kilos en une semaine sans privation », « Retrouvez la ligne avant l’été grâce à notre régime express » sont autant de promesses alléchantes de régimes rapides. La tentation d’y céder est grande. Mais ces régimes miracles sont-ils aussi efficaces qu’ils n’y paraissent ?

Alors oui, au début du régime, la perte de poids est souvent fulgurante. Mes ces régimes rapides, comme leur nom l’indique, ne donnent des résultats qu’à court terme. L’enthousiasme de la perte de poids laissera vite place au sentiment d’échec avec le retour des kilos, difficilement perdus, dès la fin du régime.

Perdre du poids n’est pas anodin pour le corps. Pour s’alléger des kilos superflus durablement et efficacement, le maître mot est la lenteur. L’inverse des régimes rapides.

Dans cet article, vous découvrirez pourquoi il faut à tout prix fuir les méthodes miracles qui promettent un amaigrissement rapide. Je vous dévoilerai aussi les dangers de certains de ces régimes.

A la fin de l’article, je vous révélerai les clefs à mettre en place dans votre vie pour mincir durablement et ainsi tirer un trait définitif sur les régimes rapides.

 

  1. Régime rapide = danger !

Comme déjà évoqué dans l’article sur les 7 dangers à connaître d’une perte de poids rapide, il est très mauvais pour notre santé de maigrir rapidement. Faire un régime draconien expose aussi à d’autres inconvénients.

Les études ont montré que les personnes qui suivent un régime rapide ont peu de résultats à long terme. La perte de poids fulgurante observée dans ces régimes draconiens est en réalité une perte importante d’eau et une fonte musculaire et pas la perte de masse grasse espérée.

 

1) L’effet yoyo

Un régime rapide, pour être efficace, doit priver l’organisme de calories pendant un certain temps.

Devant cette baisse subite de calories, le corps est obligé de s’adapter pour continuer à fonctionner. Il utilise alors deux stratégies :

  • Il ralentit son métabolisme ; c’est-à-dire qu’il se met au repos et décide d’utiliser le minimum de calories.
  • Il se met en mode survie ; dès lors que les calories ingérées augmentent, il stocke le plus d’énergie possible, sous forme de graisse, en prévision d’une nouvelle période de diète sévère.

Ainsi, pendant le régime draconien, les kilos s’envolent car l’organisme puise essentiellement dans les muscles (qui pèsent plus lourd que la graisse). Mais très rapidement après la fin du régime, la personne reprend tous les kilos perdus, souvent plus : c’est l’effet yoyo. Si la personne continue de pratiquer des régimes draconiens pour espérer perdre du poids, à nouveau, le corps perdra de plus en plus de muscle et stockera de plus en plus de graisse.

Ce cercle vicieux entraîne, à long terme, un risque accru d’obésité et de surpoids incontrôlable.

 

2) Troubles du comportement alimentaire

Les régimes draconiens perturbent les signaux de faim et de satiété du corps. La personne au régime n’arrive plus à savoir quand elle a faim et quand elle peut s’arrêter de manger. De plus, il arrive que le corps, après trop de restrictions, envoie un signal de faim insatiable. Ce signal est à l’origine de crises durant lesquelles la personne perd le contrôle sur sa prise alimentaire. Elle mange alors en grande quantité des aliments souvent gras et sucrés, sur un laps de temps court. Si ces crises se répètent, elles peuvent déboucher sur la boulimie ou l’hyperphagie.

Pendant les régimes, des envies de manger des aliments interdits peuvent apparaître. Elles donnent souvent lieu à des craquages. Si ces envies deviennent des obsessions, les craquages se transforment en compulsions alimentaires. Ces dernières peuvent être à l’origine de troubles du comportement alimentaire.

 

3) Conséquences psychologiques

Le régime rapide a des conséquences sur notre santé physique mais aussi sur notre santé mentale.

Les interdits alimentaires imposés lors d’un régime ont plusieurs conséquences :

  • L’isolement: adopter un régime rapide oblige à suivre une discipline alimentaire stricte qu’il est difficile à tenir pendant les sorties au restaurant ou chez des amis. La personne au régime peut alors se mettre à l’écart et s’isoler.
  • La frustration: on ne peut pas manger ce que l’on veut, même si l’on en a envie.
  • La culpabilité: les craquages sur des aliments interdits peuvent être très mal vécus, tout comme le moindre petit écart.

L’échec, presque inévitable, du régime entraîne des déceptions, des coups de déprime, voire des dépressions. Il peut également être à l’origine d’une baisse importante de l’estime et de la confiance en soi.

 

  1. 6 régimes rapides à éviter

Il existe de très nombreux régimes draconiens. Je liste ici certains des plus connus avec leurs principaux dangers.

 

Régime n°1 : Le régime soupe au chou

Ce régime rapide promet de perdre jusqu’à 7 kilos en une semaine.  Pour cela, il faut boire de la soupe aux choux plusieurs fois par jour. Le chou aurait des propriétés brûle graisse importante. Ce régime, très hypocalorique et qui ne repose sur aucune base scientifique, est conseillé pour une période maximale de 7 jours pour des adultes en bonne santé. Ce régime expose à un risque important de carences, à de la fatigue et aux dangers vus précédemment.

De nombreux régimes proposent de manger le même repas pendant plusieurs jours. Tous exposent aux mêmes risques.

 

Régime n°2 : Le régime Dukan

Ce régime est basé sur la consommation en grande quantité de protéines animales au détriment des autres groupes d’aliments.

Les dangers de ce régime sont : une constipation pouvant être sévère, des nausées, des migraines, une augmentation du mauvais cholestérol, des carences en minéraux et vitamines.

L’excès de protéines peut entraîner des troubles rénaux et une hypertension artérielle. L’augmentation du mauvais cholestérol et la consommation trop importante de sel exposent au risque de maladie cardiovasculaire.

 

Régime n°3 : Le régime cétogène

C’est un régime pauvre en glucides mais riche en graisses. L’état de cétose obtenu (utilisation de corps cétoniques obtenus à partir des graisses comme principal carburant) a un effet thérapeutique sur l’épilepsie. Il est vite devenu populaire en raison de ses effets amincissants.

Les risques de ce régime sont <w

 

Régime n°4 : Les régimes box

Les principaux avantages de ces régimes sont la perte de poids rapide et leur praticité. La personne reçoit tous les repas déjà prêts à réchauffer au micro-ondes.

Les inconvénients sont nombreux, les principaux étant : le risque important d’effet yoyo en raison du faible nombre de calories ingérées par jour (1200 calories pour les femmes et 1500 calories pour les hommes en moyenne), le risque de carence en raison de la cuisson au micro-ondes et de l’absence de fruits et légumes frais, le manque d’éducation nutritionnelle (grande probabilité de faire les mêmes erreurs alimentaires qui ont engendré la prise de poids à la fin du régime) et le prix (plus de 250 euros/mois).

 

Régime n°5 : Le jeûne long

A l’heure où les français se tournent de plus en plus vers le naturel, le jeûne devient une des solutions phares pour s’alléger des kilos indésirables. Alors que le jeûne intermittent (jeûner pendant 16 heures et s’alimenter sur une période de 8 heures) peut s’avérer intéressant, le jeûne long, supérieur à une journée comporte des dangers. Il ne doit pas être entrepris seul, ni dans le but de perdre du poids.

Les risques sont les carences, les troubles digestifs, la fonte musculaire, une grande fatigue et une reprise importante de poids dès la fin du jeûne.

 

Régime n° 6 : à base de shakes minceurs

Pour les personnes pressées désireuses de perdre du poids, ce régime rapide paraît très prometteur. Or, se nourrir de repas en poudre mélangés dans du liquide présente de nombreux risques. Ils ne sont pas équilibrés car ils contiennent beaucoup de sucres ou des édulcorants dangereux (comme l’aspartame), ils manquent de protéines, de fibres et des nutriments essentiels.

Sur le long terme, ce régime liquide peut entraîner de graves carences en nutriments essentiels et en vitamines, une occlusion intestinale et un stress physique (augmentation importante du cortisol, l’hormone du stress).

 

  1. Les 8 clefs pour mincir durablement

Les régimes rapides sont inefficaces sur le long terme et dangereux pour votre santé.  Seule une perte de poids douce et progressive vous permettra d’éviter l’effet yoyo et tous les autres désagréments liés à une perte de poids rapide.

Pour mincir, il est primordial d’améliorer son hygiène de vie. Les principales clefs sont :

  1. Adopter une alimentation équilibrée ;
  2. Avoir une activité physique régulière;
  3. Dormir suffisamment;
  4. Limiter le stress ;
  5. Prendre son temps pour manger, au moins 20 minutes;
  6. Bien mastiquer;
  7. Manger en conscience;
  8. Prendre 3 repas au cours de la journée et une collation.

 

Les régimes rapides sont efficaces à court terme mais ne sont pas compatibles avec une bonne santé. Il faut les à éviter à tout prix. L’arme imparable pour perdre du poids est l’adoption pérenne d’une alimentation équilibrée au sein d’une bonne hygiène de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *